Communiqué RFO 4 décembre 2011

REUNION DU 3 DECEMBRE 2010 à  PARIS. Le ROF, participe depuis le début des travaux au Référentiel de Formation en Ostéopathie (RFO), et à  ce titre s'est rendu à  la réunion du 3 décembre 2010. Patrick FEVAL représentant le Syndicat National de l'Enseignement Supérieur

Le ROF, participe depuis le début des travaux au Référentiel de Formation en Ostéopathie (RFO), et à ce titre s’est rendu à la réunion du 3 décembre 2010.
Patrick FEVAL représentant le Syndicat National de l’Enseignement Supérieur en Ostéopathie (SNESO) maître d’œuvre du RFO, nous fait part, à notre grande surprise, de la décision de ne pas accepter le ROF à cette réunion plénière, suite à la rencontre des directeurs d’établissements de formation du 2 décembre 2010. Nous sommes partie prenante dans ce projet depuis 2009.
En effet, pour le SNESO, il y a une ambiguïté entre notre participation à ce référentiel et le communiqué AFO ROF SNOF du 9 novembre. Nous sommes intimement persuadés que notre requête de référentiel formation, auprès du Ministère de la Santé, suscitera une réponse évidente de la profession par notre RFO. Un travail sur ces deux plans nous apparaît complémentaire et anticipé mais non opposable. La position du ROF est celle-ci: être un point d’équilibre central au milieu des divergences des associations et des attentes des ostéopathes. C’est pour ces raisons que nous devons participer à l’élaboration de la phase professionnelle du RFO.
Face à cette situation, le ROF affirme: