Avancée de l'ostéopathie au Portugal

09-10-2015
Le 5 juin 2015, paraissait au "Diario da Repùblica" portugais les ordonnances réglementant le cycle d'études des médecines alternatives, dont l'ostéopathie.
 Depuis le 1er octobre, une nouvelle étape vient d'être franchie, l'Adminsitration centrale du système de Santé (ACSS) vient de délivrer les premières "cartes" professionnelles à des ostéopathes. 

Cette cérémonie est l'aboutissement d'un long processus, et traduit la volonté du gouvernement portugais de veiller à ce que les soins de santé soient de qualité, et pratiquer par des professionnels qualifiés.

Le titre d’ostéopathe sera donc protégé par la loi; et ne pourront exercer sur l'ensemble du territoire portugais, que les praticiens ayant procédé à leur enregistrement aurès du ministère de la santé.

Les professionnels en exercice auront jusqu’au 6 décembre pour déposer leur dossier.

Concernant les établissements de formation, ces derniers ont jusqu'au 15 octobre pour effectuer leur demande d'agrément. La formation requise s'étalant sur 4 ans, équivalent à 240 European Credits Transfer System (sciences fondamentales: 45 Credits, Sciences et techniques cliniques: 45 credits, principes ostéopatiques 90 crédits, pratique otéopathique: 40 credits), comprenant 1 000 heures de formation pratique clinique.

Plus d'infos: ici  et ici

A ce jour, le Portugal serait le pays européen ayant le plus grand nombre de médecines non conventionnelles réglementées.

Vous pouvez également retrouver ces informations sur le site du FORE.

Si vous désirez connaître la situation de l'ostéopathie dans les différents continents , vous pouvez consulter la rubrique l'ostéopathie dans le monde sur le site du Registre des Ostéopathes de France.




Voir toutes les actualités

TROUVER UN OSTÉOPATHE
près de chez vous

Sélectionnez un département

(+) de critères
En composant ce Numéro vert, vous pourrez obtenir des renseignements sur l'ostéopathie, les coordonnées d’ostéopathes membres du R.O.F. près de chez vous.
Appel gratuit depuis un poste fixe.