Marisol Touraine renforce l’encadrement des établissements de formation en ostéopathie

Un décret et un arrêté de la ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, publiés dimanche 14 septembre au Journal officiel, précisent les critères permettant aux établissements de dispenser une formation officielle en ostéopathie...

Dans un rapport rendu public en mai 2012, l’Inspection générale des Affaires Sociales (IGAS) avait mis en lumière un encadrement insuffisant des conditions d’agrément des écoles et une importante hétérogénéité de la qualité des formations dispensées.

Elaboré au terme d’une concertation avec l’ensemble des représentants de la profession, ce nouveau cadre réglementaire définit des critères précis et exigeants sur la base desquels l’ensemble des établissements, quel que soit le public accueilli, devront solliciter un nouvel agrément d’ici juin 2015.

Un nouveau référentiel de formation est en cours d’élaboration par le ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes et le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche. Il sera applicable dans tous les établissements à compter de la rentrée 2015.

Par ce nouveau dispositif, sélectif et ambitieux, le gouvernement améliore la qualité et la sécurité de la prise en charge des personnes recourant à l’ostéopathie.

Voir le texte dans son intégralité: ici