Vers un report de La loi du 11.02.2005, pour « l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées » ?

Cette loi prévoyait de rendre accessibles les transports et les bâtiments recevant du public (ERP) au plus tard le 1er janver 2015. Le gouvernement a reconnu que les objectifs fixés dans la loi de 2005 ne seraient pas atteints.... 

En effet, selon le baromètre de l'accessibilité publié en janvier 2014 par l'Association des Paralysés de France (APF), les résultats ne sont pas bons: "à peine plus de la moitié des écoles et seulement 42% des réseaux de bus sont accessibles aux personnes en situation de handicap, idem pour les cabinets médicaux et paramédicaux."
Ce mercredi, le Premier ministre devrait annoncer le report officiel des obligations, entre 3 et 6 ans selon les locaux. Afin d’organiser le nouvel agenda, le gouvernement prévoit de présenter au Parlement un texte de modification de la loi de 2005 au printemps prochain. C'est une grande déception pour les associations concernées qui attendaient une généralisation de l'accessibilité depuis près de 40 ans. 

 Rappelons qu'à l’instar de beaucoup de professions, les ostéopathes sont évidemment concernés par cette mise aux normes obligatoire, sous peine de devoir supporter des conséquences largement dissuasives, soit un risque de fermeture des locaux, mais également jusqu’à 75.000 euros d’amende et cinq d’emprisonnement pour discrimination en raison du handicap d’une personne!