Une déontologie vivante!





Le coeur du métier du R.O.F. depuis plus de 30 ans est de structurer la profession mais les bases du Registre depuis 1981 sont de garantir la sécurité du patient et la sécurité du praticien.
C’est pourquoi le Code de déontologie du R.O.F. rédigé il y a plusieurs années, mis à jour régulièrement, est là pour énoncer les règles qui sont spécifiques à notre profession.





Au-delà d’édicter les droits et les devoirs des ostéopathes, un Code de déontologie n’a de sens que s’il peut être appliqué et corroboré par des instances disciplinaires.

Comme vous allez l’entendre et le comprendre au fil de cette vidéo, les Conseils inter-régionaux peuvent être saisis par un patient ou des professionnels et la conciliation reste le mot clé.

Nous souhaitons vous présenter et humaniser ces instances qui sont vivantes et l’expérience accumulée depuis des années. Cette expérience est aujourd’hui consignée dans un code de procédures.

Au delà des règles et des codes, sachez que la Déontologie est rédigée pour protéger le patient et le praticien. Il est toujours appréciable, en cas de litige, de pouvoir être entendu par des ostéopathes, bienveillants et formés pour mener ce travail de longue haleine, passionnés par leur mission. 

Le Registre des Ostéopathes de France remercie tous les acteurs de la déontologie, qui s’investissent au quotidien et qui ont été élus par nos adhérents, ainsi que Maître Manuel COLOMES, pour sa patience et ses conseils avisés.

La déontologie est l’avenir de notre profession, qui se structurera autour de celle-ci.

Le Code de déontologie protège le patient, l’ostéopathe et l’ostéopathie.